Culture et inégalités

homepage Forums Actualité et société Culture et inégalités

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  |*37!7 5(4|?48&3 (petit scarabée), il y a 2 ans et 2 mois.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #1167

    Sujet abordé lors du conseil d’administration de Léo Lagrange du 24 janvier 2017 (lire le compte-rendu ici). Voici un résumé des discussions… pour lancer celle-ci !

    Quels sont les freins d’accès à la culture, les facteurs excluant pour nos publics ? (activités, spectacles,…)

    Comment identifier et reconnaître « ce qui fait culture » pour nos publics et notre territoire ?

    1/ diagnostic : problèmes rencontrés, constat

    • Les spectacles vivants proposés par le centre Léo Lagrange n’attirent pas souvent le public escompté (familles ou personnes isolées, habitants de la ZAC, de la route de Jeuxey, et des quartiers pavillonnaires qui n’y sont pas sensibles)
    • Les festivals, galas de danses, spectacles ponctuels accueillent un public initié, souvent proche des artistes amateurs.
    • Le tout public fréquente les manifestations impulsées par les animateurs qui sont en lien avec lui au quotidien : accompagnement à la scolarité, cours de français (alphabétisation et FLI), secteur jeunes, réseau d’échanges réciproques de savoirs (cuisine), secteur familles.

    2/ évaluation :

    Ce que nous mettons en place et qui peut constituer des freins

    • profusion des événements
    • tarifs hors budget, surtout lorsqu’il y a plusieurs personnes dans une même famille
    • les visuels ne sont pas toujours attirants
    • la plaquette est très dense en informations: elle n’est pas forcément lue en début d’année, puis mise de côté

    Hypothèses centrées sur le fait du public. Certains peuvent penser que :

    • le spectacle est réservé à une certaine classe sociale
    • a priori sur les tarifs
    • il n’y a pas d’utilité, pas d’intérêt à venir
    • ce n’est pas du loisir
    • appréhension : « ce n’est pas pour moi »
    • ce n’est pas pour eux
    • mes parents n’y vont pas = je n’y vais pas
    • il y a confusion : le public pense qu’il faut obligatoirement être adhérent au centre pour venir à une manifestation (comme il faut l’être pour essayer une activité)

    Et vous, qu’en pensez-vous ?

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.